Elements de Biologie Cellulaire Rar Files

Elements de Biologie Cellulaire Rar Files

Un groupe de chercheurs, mené par Benoit Palancade à l’Institut Jacques Monod, a utilisé le complexe du pore nucléaire (NPC) comme paradigme pour déchiffrer les mécanismes qui assurent la biogénèse de tels assemblages, et maintiennent leur stœchiométrie. Si de nombreuses activités cellulaires mettent en jeu des édifices protéiques formés de plusieurs sous-unités, les régulations contrôlant leur homéostasie restent mal connues. Leurs travaux, publiés dans la revue Nature communications, révèlent une boucle de régulation par laquelle la biogenèse des sous-unités du NPC est ajustée en fonction de l’intégrité du complexe.

En revanche, si une force de traction est appliquée à la formine, cette dernière se détache rapidement de l’extrémité du filament et les filaments générés sont plus courts.

Son directeur par intérim est Michel Werner, directeur de recherche.

CDD - 6 assistant ingénieur ou ingénieur d'études et 6 assistant ingénieurINSTITUT JACQUES MONOD - Université Paris Diderot/CNRS - Bâtiment Buffon, 65 rue Hélène Brion, 75755 Paris CEDEX 68 - France Si les formines sont maintenant bien identifiées comme étant essentielles pour la dynamique de quasiment tous les réseaux d’actine présents dans les cellules, comment l’activité des formines est modulée en fonction du contexte (cellulaire) biochimique et mécanique reste mal compris.

Comment les cellules limitent le détachement des formines dans les réseaux d’actine sous tension est maintenant une question essentielle pour de prochaines études.